Musée National Eugène Delacroix
Accueil > Les activités > Spectacles et conférences : LECTUREFaust avec Jacques Bonnaffé

LECTURE
Faust avec Jacques Bonnaffé

Faust, J.W. von Goethe
18 et 19 mai 2011 à 20h, ouverture des portes à 19h30

Jacques Bonnaffe © DR
Jacques Bonnaffe
© DR

Lecture par Jacques Bonnaffé, dans l’atelier même de Delacroix, des scènes de Faust qui ont inspiré à l’artiste romantique, en 1827, sa célèbre suite d’estampes. Présentée à cette occasion aux spectateurs, cette série de dix-sept lithographies au graphisme étrange avait emporté l’admiration de Goethe lui-même.

Tarif plein : 18€
Tarif réduit : 15€ (Amis du musée Delacroix, Amis du musée du Louvre, moins de 26 ans)

Réservation obligatoire à partir du 3 mai 2011 dès 9h30
au 01 44 41 86 50

 

Le comédien Jacques Bonnaffé use de toutes les cordes de son art. Il a tourné au cinéma avec Jean-Luc Godard, Yolande Moreau, Jacques Rivette, Alain Corneau, René Féret, Jacques Doillon, Philippe Garel, Jacques Fansten, Tonie Marshall… À la télévision de nombreuses fois, avec entre autres Jacques Renard, Fabrice Cazeneuve, Michel Mitrani, Michel Andrieu, Hervé Ballet, Serge Meynard… Au théâtre avec de nombreux metteurs en scène : Alain Françon, Jean-Pierre Vincent, John Berry, Arnaud Meunier, Christian Schiaretti, Jean-François Peyret, Véronique Bellegarde, Didier Bezace, Joël Jouanneau souvent sur des textes d’auteurs contemporains : Henning Mankell, Emmanuel Bourdieu, Jean-Pierre Verheggen, David Lescot, Michel Vinaver, mais aussi sur ses propres spectacles qui mettent en jeu la langue et la poésie, patoisante érudite ou loufoque avec Jacques Darras, Jean-Pierre Verheggen. Il part à la rencontre des auteurs, appréciant l’intelligence et l’audace, dans de nombreuses lectures publiques, banquets, qu’il réalise avec Brigitte de Malau et performances où se côtoient le jazz et la littérature, il met en scène ses projets et dirige la Compagnie faisan, Molière 2009 de la compagnie théâtrale, avec laquelle il multiplie les domaines d’expérience. Ses implications sont nombreuses, et non exclusivement réservées aux champs prestigieux ou les plus médiatiques. Une capacité obstinée à faire voisiner le grand et le petit. C’est quand il n’y a pas grand chose qu’il y a grand monde écrivait Jacques Prévert, il raisonne aussi sur cette réciproque : Quand il y a grand chose il n’y a pas si grand monde. Sites web : www.compagnie-faisan.org et www.cafougnette.com

Revenir en haut de page
Musée du Louvre
Crédits | Contacts | Société des amis | Répertoire des ventes | Correspondance de Delacroix | Jeux | Boutique