Durant son voyage à Londres en 1825, Eugène Delacroix, avec Alexandre Colin, Edward Bertin et Bonington, étudièrent les monuments de l’abbaye de Westminster. Le musée Delacroix possède une aquarelle du peintre représentant des figures du monument du comte de Pembroke. Le Louvre conserve également des études de l’artiste d’après le monument de Lord Norris et celui du comte de Shrewbury. Ce trilobe architectural évoque la même source d’inspiration.